Blog

graphique représentant la hausse du prix du Bitcoin

Pourquoi le Bitcoin a explosé le cap des 100 milliards

La Capitalisation du Bitcoin a franchi la barre des 100 milliards

Selon le site Coinmarketcap, la capitalisation du Bitcoin a dépassé 100 milliards de dollars le 22 octobre 2017 avec un prix du Bitcoin aujourd’hui dépassant les USD 6’500.-.

Coinmarketcap répertorie des données sur les cryptomonnaies, dont le prix, le volume d’échange sur 24 heures et la capitalisation.

A ce jour 1244 cryptomonnaies sont listées sur le site, avec une capitalisation totale d’un peu plus de 184 milliards de dollars. Le Bitcoin représente 59 % de la capitalisation totale.

Quelle est l’origine de la hausse du Bitcoin?

Engouement médiatique

L’explosion du prix du Bitcoin a eu pour conséquence que de plus en plus de personnes s’y sont intéressées et ont mis en avant cette monnaie cryptographique.

L’image du Bitcoin est abondamment relayée par les médias et des prédictions optimistes sont communiquées par des investisseurs, hommes d’affaires et divers professionnels.

Ces annonces ont pour conséquence d’attiser encore plus la médiatisation et de propulser la demande à la hausse.

Voici certains des célèbres pronostics de l’évolution du prix du Bitcoin:

Aussi plusieurs dirigeants internationaux ont apporté leur soutient aux crypto-devises.

Christine Lagarde, en poste au Fonds monétaire international, a notamment émis l’hypothèse que « le bitcoin et les autres cryptomonnaies ont autant d’avenir qu’Internet lui-même. Elles pourraient destituer les banques centrales, les banques conventionnelles et mettre en question le monopole des monnaies nationales ».

Le milliardaire Mark Cuban a récemment affirmé investir dans le Bitcoin par l’intermédiaire du fonds suédois XBT Provider, négocié sur le Nasdaq Nordic.

Meilleure accessibilité

La démocratisation du Bitcoin et des autres cryptomonnaies est précipitée par l’amélioration des plateformes d’échange. Tous les jours de nouvelles plateformes se créent.

Coinbase est l’une des plateformes les plus utilisées. Ensuite viennent Bittrex, BitFinex Poloniex, BitPanda, BitStamp, Changelly, Kraken, LocalBitcoins, pour n’en citer que quelques unes.

Par l’engouement médiatique et la hausse spectaculaire du Bitcoin, les investisseurs ont envie de prendre leur part du gâteau.

En Suisse il existe la plateforme Bity, domiciliée à Neuchâtel. Cela prend quelques minutes pour s’inscrire et ensuite il suffit d’envoyer des fonds depuis son compte bancaire et les précieux Bitcoin sont transférés sur l’adresse Bitcoin indiquée par l’utilisateur.

Pour avoir une adresse Bitcoin bien à soi il faut avoir installé un portefeuille Bitcoin sur son smartphone, ordinateur ou encore mieux posséder un « hardware wallet » tel que Ledger Nano S ou Trezor. Le site Bitcoin.org fournit toutes les explications utiles pour facilement débuter.

Investisseurs Institutionnels

Récemment la Banque suisse Falcon a ajouté la « gestion blockchain » à son panel de services. Les clients peuvent dorénavant diversifier leur portefeuille en y ajoutant le Bitcoin, Ether, Litecoin, et Bitcoin Cash.

La banque Swissquote n’est pas en reste car elle propose également d’investir dans la reine des crypto-monnaies, le Bitcoin. Et ce n’est qu’un début car Swissquote prévoit de s’ouvrir à d’autres crypto-devises dès cet automne.

Selon CNBC, il y a actuellement plus de 120 fonds d’investissement « hedge funds » dédiés spécifiquement au Bitcoin et monnaies digitales.

Le Bitcoin comme nouvel « or numérique »

La politique monétaire expansive conduite notamment aux Etats-Unis et dans la zone Euro a conduit à un endettement astronomique des états qui fait craindre une crise économique sans précédent.

Les banques font face à une crise de confiance. En 2008, la Confédération suisse a dû voler au secours de l’UBS en quasi-faillite. Entre temps plusieurs enquêtes sur des accusations de fraude fiscale ont eu lieu à l’encontre de la grande banque.

Du côté des États-Unis, JP Morgan Chase, présidée par Jamie Dimon, a été contrainte de payer une amende record de 13 milliards de dollars pour avoir vendu des titres financiers adossés à des créances pourries pendant la période de 2005 à 2008 et ce qui a donc contribué à la plus grande crise financière de l’histoire.

Pour se prémunir, les investisseurs utilisent l’or pour se protéger contre les politiques monétaires inflationnistes.

Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple, compare le Bitcoin à une réserve d’or, considérant même le Bitcoin comme supérieur à l’or et au «faux» dollar américain.

Adoption du paiement en Bitcoin

Au Venezuela et au Zimbabwe, la crise économique et l’hyperinflation est telle que les habitants ont dû se résoudre à utiliser des crypto-monnaies comme le Bitcoin pour acheter les biens et services nécessaires pour leur survie.

Au Zimbabwe, la monnaie s’est dépréciée au point qu’une coupure de cent mille milliards de dollars du Zimbabwe avait été mise en circulation en 2009. La forte demande pour le Bitcoin a projeté sa valeur au-delà de $10’000 sur la plate-forme d’échange à Harare.

Le Bicoin est accepté par un nombre croissant de commerces. A Genève, l’horloger Franc Vila propose dorénavant le paiement en Bitcoin, Ether, Dash, Monero, ZCash, et Litecoin.

Le canton de Zoug, devenu la capitale de la « Crypto Valley », accepte dorénavant le Bitcoin comme moyen de paiement pour ses services publics jusqu’à un montant de CHF 200.-.

Souhaitant également se positionner dans l’industrie du Bitcoin et des autres crypto-monnaies, la municipalité de Chiasso a annoncé qu’elle accepterait à partir du début de l’année prochaine les paiements en Bitcoin jusqu’à un maximum de CHF 250.-.

Quantité limitée

Pour finir, on peut aisément avancer que le prix du Bitcoin est lié à l’offre et à la demande.

Le Bitcoin a un maximum de 21 millions d’unités entières, divisibles en 100 millions de Satoshi (0.00000001 BTC).

16,6 millions de Bitcoin sont actuellement en circulation. Des unités de Bitcoin sont émis au compte-gouttes jusqu’à ce que le montant fixé de 21 millions d’unités soit atteint, aux alentours de l’année 2140.

La planète compte plus de 7 milliards d’habitants, parmis lesquels environ 40 millions de millionnaires. Le nombre de Bitcoin en circulation reste donc extrêmement limité par rapport à une demande en continuelle augmentation.

 

Le Blog Goldenvisa.ch est géré par Fiduciaire Bleich Sàrl, spécialiste de la création, domiciliation et gestion de sociétés en Suisse

Avertissement: Les informations contenues dans ce document ne sont pas garanties, ni exhaustives et sont fournies strictement à titre informatif. Elles ne doivent pas être considérées comme un conseil d’investissement / trading. Toutes les informations sont censées provenir de sources fiables. Nous ne garantissons aucunement l’exactitude ou l’exhaustivité des informations contenues dans cette analyse et ne seront donc pas tenus responsable en cas de perte encourue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *